Les Bases du Pvp

Le PVP, ou Player VS Player permet aux marins que nous sommes d’affronter des navires contrôlés par d’autres joueurs. Vous découvrirez en effet que détruire des navires contrôlés par une IA, donc jouer en PVE, devient rébarbatif et que faire quelques coupures entre 2 séries de quêtes en attaquant une ville devient palpitant.
Bien sûr, les développeurs, soucieux de la gène que pourrait occasionner le fait d’être sans arrêt attaqué par des joueurs plus puissants ont prévu un certain nombre de dispositifs pour vous permettre de jouer en PVP.

Flag PVP et zone contestée.
La première chose de prévu est le Flag PVP. Ce dernier est disponible en parlant avec le capitaine du port. A partir du moment où il est activé, il apparaîtra sous votre pseudo en haut à gauche comme un skill. Une fois activé, vous pourrez être attaqué en Open Sea par tous les joueurs qui vous croiseront. En revanche, vous, pauvre malheureux, avec votre Flag PVP ne pourrez pas les attaquer… L’intérêt principal du Flag PVP est qu’il diminue les chances que vous avez d’être attaqué par des NPC. Dans cette mesure, le flag PVP prend vraiment tout son sens en zone contestée…
Cette dernière justement est représenté sur la map que vous pouvez afficher en appuyant sur m par des cercles rouges aux alentours des villes.
Le cercle foncé autour de la ville est une zone PVP. Tout joueur rentrant dans cette zone peut être attaqué par n’importe quel joueur alors gare à vous ! Ce cercle fait +/-50 miles de rayon et a pour centre la ville.
Le second cercle qui apparaît à l’extérieur du premier et qui est d’un rouge plus pale n’est pas une zone PVP pour tous les joueurs. C’est une zone PVP pour tous les pirates qui peuvent donc vous y attaquer (que vous vous ayez un flag PVP ou non !) et par les corsaires. Vous pouvez, vous nationaux, attaquer les pirates quel que soit votre classe dans cette zone. Dans cette mesure et afin d’être prêt à combattre en PVP a près de 100miles de la ville contesté, il est intéressant d’avoir dans son groupe un corsaire. Vous pouvez ensuite rejoindre le combat.

5 minutes pour vivre à 10 miles près…
Bon, voilà le corsaire de votre groupe parti pour accrocher ces 3 espagnols fuyant toutes voiles dehors devant votre groupe de 6 joueurs et miracle, ce dernier rattrape un fuyard ! Devant vos yeux ébahis, les 3 espagnols disparaissent en même temps !
En effet les joueurs d’un même groupe sont « aspirés » dans un combat pour peu qu’ils soient à moins de 10 miles du navire du groupe attaqué ! Lorsque vous traversez une zone PVP dans le but d’aller de l’autre coté, rester groupé est donc essentiel pour décourager les ennemis ! Le premier qui vous rejoindra se retrouvera immédiatement contre tout un groupe et le spawn n’avantagera pas forcément ses amis…
Ses amis d’ailleurs, ont intérêt à être sacrément vifs puisqu’ils n’auront que 5 minutes pour rejoindre le combat. Au delà, toute chance de rejoindre la bataille est nulle. Vous aurez beau envoyer des fusées de détresse, la bataille sera fermée et les membres de votre groupe retardataire se retrouveront piégés en open sea… Quoi de plus sympathique pour vous que de voir 2 ou 3 espagnols devant une bataille ne pouvant pas rentrer dedans ?
Les noobs ou les personnes peu averties voyagent souvent de façon dispersée en open sea et ce même en zone contestée. Dans cette mesure leur groupe peut être attaqué aux 2 extrémités ce qui fragmente le groupe en 2 et à vous la victoire ! Toutefois depuis la 1.8, des forces sont attribués aux groupes. Elle s'affiche sous la barre de vie de votre bateau en open sea. Si votre force diffère d'un navire voulant vous attaquer de plus de 200, vous ne serez alors pas attaquable. Fini donc les splits par les Mc cotres et autres hermes!

Agitation et contention!
Je vois vos yeux chercher fébrilement la manière de créer une zone de contention… Rassurez vous, rien de plus simple à expliquer. L’unrest, ou point de contention permet de créer de l’agitation dans une ville.
Pour se faire, il vous faut attaquer des navires de la nation concernée (attaquez des navires espagnols pour agiter une ville espagnole) à moins de 100miles de la ville. Vous marquez ainsi des points d’agitation. Si vous coulez un navire de level de 10 à 20 vous marquez 2 points, de 20à30, 3 points, de 30 à 40 4points et de 40 à 50 5 points. Si vous coulez 2 navires level 35 vous marquez donc 8 points.
A partir de 3000 points de contention, le premier cercle rouge apparaît autour de la ville et celle-ci est alors agitée. Elle bascule en zone PVP à 50 miles d’elle environ. Rien ne vous interdit de continuer à faire monter l'agitation en dehors de cette zone pvp! ! Une fois arrivés à 6000 points de contention, la ville est entourée de 2 cercles rouges il vous faudra alors parcourir la zone pvp pour faire monter l'unrest. Enfin à 10000, la ville passe en mode conquête.
Ce qui est intéressant, c’est de savoir que couler lorsque vous coulez un joueur à moins de 50 mails d’une ville, vous marquez 20 fois plus de points de contention que pour un NPC. Si vous coulez un joueur level 50, vous aurez ainsi 100 points de contention au compteur ; classe non ?
Apprenez aussi même si ça ne traite pas vraiment de PVP, que vous pouvez créer de la contention en accomplissant les missions de l’agent rebelle de la ville que vous attaquez. De même pour faire baisser la contention, vous pouvez accomplir les missions du gardien du port ou détruire les navires de la faction attaquant la ville. Enfin les unrest supplyes, mov, mow etc permettent de afire monter ou descendre l'unrest a un moment donné toutes les 6 heures.

A la conquête du monde !
Une fois la ville agitée a hauteur de 10 000 points de contention, un compte à rebours de 48h+/12h se lance. Le serveur cherche une heure pour la bataille de port entre 17h et 7h du matin et ce en calculant le nombre de personnes présentes au moment du flip et d'autres paramètres. Si l'heure à laquelle le serveur veut fixer la pb est pris, il passe au creneau le suivant ou le précédant. L’agitation revient à 0 alors que les 2 cercles rouges entourent la ville la plongeant ainsi au cours d’une zone PVP d’environ 100miles de rayon (pour corsaire+piracy et pirates donc).
Vous pouvez à tout moment en cliquant sur la carte stratégique puis sur l’onglet conquête voir le compte à rebours des différentes villes attaquées.
Au bout de 48h +-12 h donc, un combat opposant au maximum 24 joueurs de la nation attaquant la ville et 24 joueurs l’ayant défendu seront convoqués. Ces 24 joueurs sont choisis parmi ceux ayant généré de l’agitation à partir du moment où la ville a basculé en mode conquête. Vous pouvez voir combien de points vous avez généré en cliquant sur la ville dans la map. « Votre agitation est XX ».
Parmi les joueurs ayant généré de l’agitation, une loterie a lieu pondérée par le nombre de points d’agitation obtenu. Ainsi ce n’est pas tout le temps le joueur ayant fait le plus d’agitation qui sera choisi en premier mais le fait de ne pas être choisi malgré un haut score d’unrest est rare. Il faut regarder l’unrest total accumulé par tous les français pour se rendre si l’agitation ajoutée par son personnage est insignifiante ou non.
Quoi qu’il en soit, l’agitation que vous générez sera utile à la défense ou à l’attaque puisqu’elle décidera de la force des NPC présents (forts et duellistes) ainsi que de la direction du vent. Des données essentielles à prendre en compte…
48h+/-12h et 43minutes après le début du compte à rebours, un message apparaîtra pour tous les joueurs et quelque soit leur nationalité pour leur rappeler qu’un combat va avoir lieu dans 17 minutes pour la prise de la ville. Quelques minutes plus tard, les joueurs ayant généré de l’agitation dans la ville sont appelés à participer au combat ou non et là, la loterie rentre en jeu.
Ou vous êtes directement acceptés et téléportés dans une salle avec d’autres joueurs français, ou vous êtes mis sur liste d’attente. Le jeu va donc vous extraire de l’open sea, d’un port ou même d’un combat pour vous mettre dans une salle close dans laquelle vous n’avez pas accès à votre navire. Il faut donc être absolument préparé avant l’appel !
Choisissez donc le bateau avec lequel vous voulez combattre et équipez le de telle sorte à pouvoir subir un assaut de masse ! Prenez de nombreux items consommables et des boulets par milliers (et non par centaines).
Une fois dans la salle de réunion, un NPC vous donne des informations sur la bataille qui va avoir lieu et ceci dépend de l’agitation générée. La plupart du temps, tout le monde passe sur le canal « combat » afin que les NO adverses avec le skill « communication militaire » ne puissent pas voir ce que vous dites. Un leader est alors élu ou se propose. Ceci se fait sur le canal bataille et les stratégies sont alors discutées. Dans la plupart des cas, une seule ligne de bataille va avoir lieu et l’on choisit par quelle porte sortir. Lorsqu’il y a 2 classes de navire, par exemple les vaisseaux de lignes qui sont lents et puissants et des frégates, 2 lignes peuvent se former. 3 portes vous permettent de quitter la chambre, la première vous place devant la ville, la seconde un peu en avant et la troisième loin de vos positions. Autant de choses pour bluffer votre adversaire et par exemple le rabattre sur vos forts…

En pleine bataille pour une ville !
Vous voilà avec vos collègues sur la mer. Le nombre d’ennemi est indiqué sur votre droite dans les objectifs. Bien vite une ligne de bataille se crée et il faut être attentif à l’avancée de celle ci pour s’y trouver une place et la garder. Cette formation vous permet de tous tirer sur vos adversaires sans pour autant gêner le tir de vos alliés. Vous pouvez de plus vous placer en tampon d’un navire abîmé pour le protéger ou au contraire vous cacher derrière un allié pour soulager votre coque le temps de la réparer. Les combats à plus de 20 VS 20 prennent généralement de 1h30 à 2h de jeu. Une fois le combat en mer terminé, il se poursuit sur terre, si les assaillants y arrivent pour prendre la ville.
Ces combats sont réellement titanesques et apportent un énorme plus au jeu. C’est une expérience inoubliable, surtout lorsque la victoire est à la clef, et l’on découvre des sensations que des générations de capitaines ont du vivre… Briser une ligne, séparer un groupe de joueurs, remporter une bataille avec le vent contre soit et 5 ennemis de plus dans les rangs adverses… Tant de petites choses qui font de ces combats des récits de légende…

Stratégies de jeu.
En PVP, les stratégies sont aussi nombreuses que les cas mais certaines tendances ressortent tout de même.
Avant le combat :
Le vent : Avant le combat il est important d’être sûr de combattre avec le vent dans le dos de telle sorte que votre ennemi soit obligé de remonter au vent pour vous atteindre. Pour se faire, remontez le vent sur la zone contestée de telle sorte que cette dernière s’offre à vous avec le vent dans le dos. Les ennemis venant vers vous ne pourront pas fuir et vous ne pourrez les manquer.
L’art du camouflage ou de l’esbroufe : Deux écoles s’affrontent en ce qui concerne la beauté des bateaux. Si vous gardez votre bateau vierge de toute couleur, vous passerez inaperçu en zone PVP par rapport aux NPC et les ennemis tendront à vous éviter avec plus de retard que si vos voiles étaient rouges et visibles de loin.
D’autre part, certaines joueurs sont fiers de leur guilde et ces dernières abordent volontiers les couleurs de celle ci pour marquer les esprits puis faire peur aux joueurs devant leur réputation.
Ruses de guerre : Il est courant d’envoyer un joueur seul au milieu de la zone PVP. D’autres joueurs le voyant seul l’attaquent et il se fait rejoindre par 5 de ses amis et gare aux assaillants… Cette technique est très courante et je vous encourage tous à bien regarder autour de votre cible si d’éventuels alliés de celui ci le surveillent. Pour info sachez que les épées au dessus d’un ennemi signifient qu’il a cliqué sur votre navire…

En combat :
La ligne de bataille (groupe vs groupe): C’est la technique de bataille traditionnellement employée jusqu’à l’apparition des navires à vapeur. Elle consiste à se faire se suivre les navires selon une ligne de telle sorte que chaque navire ne gène pas le tir des ses alliés. Un navire allié abîmé peut être secouru par un allié se plaçant devant lui le temps des réparations. Cette technique ne permet pas aux ennemis d’aller dans votre direction a moins d’être la cible de toute la ligne de vos alliés. C’est particulièrement efficace pour la défense des villes mais ça nécessite un entraînement sérieux. C’est absolument inutile contre un seul joueur.
La fuite (tous contre moi !) : La fuite est une technique qu’il est capital de maîtriser. Dans POBS elle est simple à employer, il vous suffit d’éviter de tirer et de vous faire tirer dessus pendant 2 minutes ou d’atteindre un point d’extraction. A vous de voir ce qui vous sera le plus utile, vous pouvez par exemple foncer vers un point d’extraction en tirant des boulets ramés par les canons arrière ou ne pas tirer en espérant que vous arriverez a éviter d’être pris pour cibler pendant 2 minutes… Les marchands sont très bon en fuite.
La curée (un groupe de 3 au moins contre 2 joueurs ou moins) : Les navires ont la particularité d’avancer beaucoup moins vite sans mat. Sans ces derniers, nos braves bâtiments sont absolument désemparés et le blindage des voiles étant inexistant, elles font des cibles de choix en PVP. Non seulement vous ralentissez l’adversaire permettant ainsi à vos alliés de l’attaquer, mais vous freinez sa manœuvrabilité et donc sa possibilité de se tourner vers vous pour le détruire. C’est une technique employée par tous ; n’oubliez pas vos haubans de rechange !
Se rendre : Vous pouvez proposez à vos ennemis d’accepter votre reddition (c’est un skill proposé dès le début). Vous avez le choix de l’accompagner de 25, 50 ou 100% de votre cargaison pour vous montrer raisonnable. Sachez qu’il est inutile de proposer moins de 100% de la cargaison lorsque votre navire est à la merci de vos ennemis. Rendez vous avant d’en arriver la leur épargnant ainsi de fastidieux moments ou rendez vous et offrez leur vos cales… S'ils refusent, le contenu que vosu etiez prets a leur céder ne leur sera pas transmis et coulera avec vous!. D'autre part en coulant votre bateau, ils ne peuvent esperer en tirer que 80%.

Conclusion :
Il y a sans doute de nombreuses autres choses à dire du PVP, je n’irai pas vous raconter le pourquoi de l’effroyable désastre que les français viennent de subir face aux espagnols à La Baie des Tortues mais il faut aussi prendre en compte dans le PVP les abordages et la classe des navires en face. Certains sont manœuvrables, d’autres puissants, rapides etc… Etre abordé vous immobilise et les alliés de vos ennemis peuvent vous couler mais sachez que vous beneficiez d'un bonus défensif (votre abordeur/abordé aussi) en résistance. Vous serez donc très difficle a couler ou a sauver! Sans expérience vous ne ferez pas long feu en zone PVP mais le seul moyen d’en acquérir est de s’y aventurer et vous verrez que malheureusement, vous y prendrez vite goût !
N’hésitez pas a nous poser sur le forum les questions auquel ce petit guide n’aurait pas répondu !

Réactions (18)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de Pirates of the Burning Sea ?

154 aiment, 29 pas.
Note moyenne : (201 évaluations | 25 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Pirates of the Burning Sea
(42 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

136 joliens y jouent, 515 y ont joué.