Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Barbenoire

Edward Teach ou Edward Drummond (nom supposé), plus couramment connu sous le nom de Barbenoire est né à Bristol en Angleterre en 1680.
Au service de la reine d\'Angleterre lors de la guerre de Succession d\'Espagne entre 1702 et 1713, il décide ensuite de prendre le statut de Pirate en 1716 n\'ayant jamais eu d\'avancement de la part du royaume d\'Angleterre en dépit de sa témérité et de son courage.
Obtenant le commandement d\'un sloop confié par le capitaine pirate Hornigold, il voguera sur les mers avec lui pendant deux années jusqu\'au jour où il aborde un gros navire marchand français armé de 40 canons, "Le Concorde", rebaptisé "Queen Anne\'s Revenge" ("La Revanche de la Reine Anne").

Son apparence physique, et surtout sa longe barbe noire maculée de graisse s\'étalant sur sa poitrine lui vaut dès lors son surnom.
A partir de cette date, il commence une véritable déferlante d\'abordages et de pillages de navires ainsi que de tueries spéctaculaires dans la région de la Caroline.
A la tête de près de 300 hommes, avec plus de 4 navires, il hante les mers environnantes de Terre Neuve à la Trinité.

Il se fait remarquer plus d\'une fois auprès des autres pirates et même de ses hommes.
Autant certains capitaines pirates attachaient de l\'importance à une attitude de gentleman, autant Barbenoire désirait faire peur et sentir la crainte chez ses ennemis et ses victimes. Ses vêtements, déchirés par les nombreux combats, sont de couleur sombre, tâchés de sang et de boissons diverses. Barbenoire, préférait cultiver son image de furie, de monstre. Au combat, sa barbe était tressée d\'une dizaine de nattes attachées par des rubans rouge sang. Au combat, il avait pour habitude d\'accrocher deux brandons enflammés sous son chapeau, lesquels pendaient le long de son visage. On ne pouvait pas mieux terrifier son adversaire.
Mais un de ceux là n\'a pas eu peur de se confronter à ce fou du pillage. Cet adversaire de taille, c\'est le Lieutenant Maynard, commandant du bâtiment de guerre le "Pearl", mandaté par les autorités pour ramener Barbenoire mort ou vif.

En Novembre 1718, Maynard retrouve Barbenoire, il y fait aborder son équipage. Une grande bataille s\'en suit. Maynard et Barbenoire se battent. Barbenoire est sur le point d\'achever Maynard lorsqu\'un matelot lui assène un coup de poignard à la nuque, et qu\'un autre l\'assaille de multiples coups de couteau. C\'est alors que Maynard en profite et l\'achève d\'un coup de pistolet mortel.
Le corps de Barbenoire était couvert d\'une multitude de blessures (plus d\'une vingtaine) dont 5 par balle. Aux ordres de Maynard, la tête de Barbenoire fut tranchée et exposée au sommet du mât, afin de servir d\'avertissement à tous les pirates qui se trouvaient aux Caraïbes où ailleurs.
Bien que sa tête fut exposée par la suite en place publique, de nombreux marins et colons refusèrent de croire à sa mort.

Et c\'est ainsi que bien des actes de piraterie lui furent attribués à titre posthume.

Par Mab

Rédigé par Peuuuur Noel
article mis en ligne le 11 juin 2005 à 16:06,
dernière mise à jour : 11 juin 2005 à 16:06.
Source :
Haut de page